Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 14:09

Vous êtes surs?

 

Juste que je vois ce titre d'article un peu partout, avec l'article qui décrit comment les "femmes" et les "mères" sont en conflit dans le même corps.

 

Et j'ai compris qu'il n'y avait pas de conflit, mais que la société créait ce conflit qui n'existe pas. Après lecture d'un des article de "unechambreàmoi", qui est un blog de maman dont j'apprécie la plume, j'en suis arrivée à cette conclusion.

 

La société (pas l'état, mais l'ensemble formé par la pression professionelle, sociale, familiale...) sépare la femme, qui sort, qui se maquille, qui s'interresse à l'actualité, qui fait des bons petits plats à son mari, qui voit ses copines, qui prend des vacances, qui ne se soucie de rien ;  et la mère, qui s'occupe de ses enfants (d'une façon ou d'une autre, en fonction de qui lui dicte sa façon de faire), qui se sacrifie pour ses enfants, pour sa famille, et qui d'un seul coup, semble-t-il, se voit pousser des bras supplémentaires.

 

En revanche, je crois que si cette différence existe, c'est parce que la société l'a crée. Une mère est une femme. Une femme est une mère. Passée, future, même si elle ne le ressent pas comme tel, et même si la société ne le voit pas. Même si elle ne veut pas d'enfant. Même si elle ne peut en avoir. Quelles que soient les raisons.

 

Pourquoi la femme et la mère dans un corps entreraient en conflit? une mère n'est-elle pas une extension naturelle de la femme? Une chatte n'est-elle plus une chatte lorsqu'elle a mis bas? La réduit-on à l'état de "mère"? (Prenez en exemple n'importe quel animal d'ailleurs). Oui, les habitudes changent. Une jeune mère change de mentalité, comme n'importe qui change de mentalité lorsqu'il est confronté à un évènement important. C'est normal. Enfin presque. Elle change de mentalité parce que les pressions sociales font qu'elle n'a pas d'autre choix que de changer, si elle veut pouvoir élever son enfant comme elle le souhaite.

 

Parce qu'il faut se dresser contre ces pressions si on ne veut pas finir dépressives. Et au résultat on est quand même dépressives parce qu'on a dit merde, et qu'on culpabilise.

 

Je n'ai pas d'enfant. Suis-je moins femme qu'une autre? Suis-je moins mère qu'une autre? Certes, je n'ai pas donné la vie. Mais je ferais passer la vie d'un enfant sans hésiter avant la mienne.

 

En rédigeant je m'aperçois que j'utilise beaucoups de termes subjectifs. Et que je n'explique pas ma définition des choses qui peuvent être différente de la votre.

 

Une mère pour moi, c'est d'abord une femme. Une femme qui sera (ou est) capable d'élever un enfant malgré l'adversité. Qu'il soit le sien naturel ou pas. Qu'importe sa façon de l'élever. Qu'importe ce qu'il deviendra "quand il sera grand". La pluspart des espèces élèvent les petits des autres femelles, et parfois même inter-espèces. Pourquoi pas la femme humaine?

 

Ce qu'on appelle l'instinct maternel, est enfoui en chaque femme. Qu'il se réveille ou non, il y est. C'est génétique. Comme dans toutes les espèces, sinon il n'y aurait plus de vie sur terre.

 

La femme et la mère n'entre pas en conflit. Elles ne co-existent même pas. Elles sont unes.

On dit souvent que l'amour ne se divise pas, mais qu'il se multiplie. Là, c'est le même principe. La femme, la mère, la fille. Ce ne sont que des petits morceaux de ce que la "femelle humaine" est. S'ils sont en opposition, ce n'est qu'un noeud créé par la société. Une société qui veut que la femme et la mère soient différentes. Une société qui élève les femmes différamment de ce qu'elles deviendront lorsqu'elles auront donné la vie.

 

Ce qui fait que les femmes ont peur d'avoir des enfants.

 

Arrêtons de stigmatiser la grossesse et l'accouchement. Arrêtons de les réduire à de vulgaires clichés. Ce sont des femmes qui accouchent. Elles se sont laissées suffisament aller pour confier à leur entourage la gestion de cette bulle que sera l'accouchement. Elles ont besoin de soutien. Quels que soient leurs choix, pour elles ou pour leurs enfants. Pas de jugement.

 

Et je répète mon coup de gueule, car je me suis une fois de plsu égarée. Arrêtez de vouloir expliquer la scission entre la femme et la mère... Réconciliez les !

Repost 0
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 17:31

Je vous vois venir ! Non, il ne m'a pas demandé en mariage

 

 

On a discuté un peu de ça. Grossesse, et un petit peu accouchement.

 

On discutait des femmes qui se plaignaient d'avoir des obus à la place des seins... Du fait que déjà ses mains ne couvrent pas la moitié de mes seins... Qu'il souhaiterait assister à l'accouchement.

Je lui réponds que on verra ce jour là, que certaines femmes ne veulent pas que Monsieur n'assiste pas à ça, que certains hommes se rendent compte qu'ils ne vont pas le supporter, et qu'il préfèrent patienter à coté.

Il me répète qu'il voudra assister à la sortie de notre enfant.

Et puis on a discuté, il me disait qu'il s'amuserait à me tripoter le ventre quand il sera gros...

 

 

Rien ne vous a sauté aux yeux?

 

Il a dit NOTRE enfant. Il parlait de MA grossesse. C'était la première fois qu'il évoquait cela aussi directement.

 

Alors forcément je me suis mise à pleurer. De joie, de bonheur, d'amour.  Il était beau quand il l'a dit. C'était naturel, cela n'a pas été incongru dans sa bouche comme j'ai l'impression que ça l'est quand moi j'en parle. Il a eu la voix la plus douce au monde à mes oreilles à ce moment là.

 

Certaines diront que c'est rien, c'est pas la peine de pleurer pour ça. Mais c'était merveilleux. Je veux l'entendre encore en parler.

 

Chéri, tu ne lira ces lignes que quand je serais enceinte. Mais parle moi encore de notre enfant à venir. Dis le moi encore. Notre enfant. Quand tu sera père. Le père de notre enfant. Tu es l'homme le plus beau du monde quand tu me parle de cela. Ces mots touchent directement mon coeur et s'y gravent pour l'éternité.

Repost 0
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 14:43

Ou comment avoir l'air de vous présenter un choix qui n'en est pas un.

 

 

Sur les sites, divers et varié, au sujet de l'accouchement, une question revient sans cesse.

 

Comment bien choisir sa maternité?

 

Alors, j'ai regardé. Du coté de chez moi, la maternité que je voulais à l'origine, celle où ma maman m'a eue a fermé. Mais il y en avait une autre, qui n'avait pas l'air trop mal, au vu de certains de mes choix de naissance. Nottament le taux d'épisiotomie qui y était relativement faible, l'accompagnement à l'allaitement...

 

Oui mais voilà, ce n'est pas la plus proche de chez moi. Et j'ai fini par me poser la question : comment y aller?

 

Pour mémoire, je n'ai pas le permis, chéri n'a pas le permis, je vois mal ma mère se farcir la route jusque là-bas, alors qu'elle ne veut déjà pas aller dans une ville avec des feux rouges, et mon beau-père, malade, qui peut à peine monter les marches.

Et je ne m'imagine pas dans les transports en communs, à ce moment là !

 

D'abord j'ai appris que je devais téléphoner au samu, de préférence aux pompiers car les pompiers n'ont pas la formation pour les accouchements.

 

Et ils m'emmèneront à la mater de mon choix?

 

Que nenni. La plus proche, m'dame. Faut pas pousser ! Enfin si, mais enfin voilà.

 

Si, madame, vous n'êtes pas véhiculée... vous n'avez pas le choix. Quelle que soit la réputation de l'établissement, quelques soient vos choix, ce sera la plus proche.

 

J'accoucherais donc à la maternité la plus proche. Qui n'est pas si proche que cela, puisqu'il faut environ une demi heure pour y aller. Surtout que je suis du genre à emmerder mon monde sans le vouloir. Donc ce sera un départ en vacances, avec bouchons. A tous les coups j'accoucherais dans l'ambulance. Pour pas faire comme tout le monde.

 

Mais je suis prévenue. Grace aux forums et à Mme Casse-bonbons... Le premier qui fait pas comme je veux il va en prendre plein les dents.

 

Mon projet de naissance comporte quelques impératifs (à nuancer uniquement en cas de "vie ou de mort"), entre autre : pas d'épisiotomie, pas de césarienne (en cas de siège j'aimerais tenter l'accouchement normal quand même), et PERIDURALE. Je suis douillette... Moi et la douleur on est pas copines... Les aiguilles non plus mais je me dit que par rapport aux contractions, la péridurale est un moindre mal.

 

On ne parle pas suffisament de l'accès à la maternité pour celles qui n'ont pas la voiture. Ou qui n'ont pas la possibilité, pour une raison ou une autre de se rendre à celle qu'elles ont choisi.

 

Moi j'en parle, j'en rale, et j'en plaisante. Mais le jour ou je devrais composer le numéro du samu, je n'en mènerais pas large...

Repost 0
6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 15:32

J'ai une question pour Monsieur Je-sais-tout. Vous savez, celui qui a toujours une réponse à tout?

 

 

La nana, au téléphone de la sécu, déjà désagréable de prime abord, me répond que c'est à moi de savoir comment je suis assurée à la sécu et jusqu'à quand.

 

1/ On n'apprends pas ça à l'école, donc j'aurais voulu savoir qui aurait pu me le dire?

 

2/ j'ai eu mon diplome en 2008, donc j'ai été assurée étudiante jusqu'a décembre 2008. La dame (toujours la même) me dit que j'ai été assurée jusqu'en 2010. A la question "Comment ca se fait que j'ai été assurée?" elle me répond qu'il faut que j'envoie mes fiches de payes de cette année pour mettre mon dossier à jour. Elle est conne ou elle le fait exprès?D'ailleurs m'sieur, c'est quoi qui a fait que j'ai été assurée?

 

3/ Si on est pas étudiant, et qu'on a pas de boulot, on ne cotise donc pas. Qu'est ce qui fait qu'on est remboursé par la sécu? La dame n'a pas été capable de me répondre.

 

4/ Sur le-dit dossier, on me demande le numéro d'employeur. C'est quoi? Ou dois-je le trouver? Sur le dossier il est stipulé qu'on le trouve sur la fiche de paye, mais j'ai 8 numéros différends je prends lequel?

 

5/ On me demande la date de début d'embauche. Je travaille en intérim, je fais des missions toutes les deux semaines, pour deux jours. Je mets laquelle?

 

6/ Une reflexion s'impose, dois-je renvoyer un dossier de changement de statut touts les trois jours puisque j'ai un nouveau contrat toutes les semaines? Employée, au chomage, employée, au chomage... Et faire donc autant de dossier de réinscription à l'anpe et me farcir l'entretien d'ouverture de dossier toutes les semaines? Entretient qui me bouffe ma journée, 12 euros de transports en commun et 3h de ces memes transports.

 

7/ On n'apprend pas à l'école à s'occuper de sa paperasse administrative. Comment remplir les impots, mettre à jour son dossier de sécurité sociale, remplir un formulaire d'aide au retour à l'emploi... Qui doit nous l'apprendre? Nos parents? Je connais certaines famille dans lesquelles ce sont les enfants qui font les papiers des parents. L'administration? Elle devrait avoir assez de boulot pour ne pas avoir à nous apprendre la vie. Certaines anpe (ah on dit pole emploi maintenant, ca regroupe anpe et assedics) doivent s'en charger, mais manifestement pas la mienne, qui de toute façon m'a envoyé chier alors que j'étais dans la merde.

 

J'ai bien d'autres question pour vous, Monsieur Je-sais-tout, mais elles concernent mon dossier, pour remettre justement cette fichu carte vitale à jour, dossier que je n'ai pas sous la main, elles attendront donc que j'ai madame désagréable au téléphone. Si je ne m'énerve pas comme la dernière fois.

 

Quand j'aurais des gamins, je leur apprendrais ce qu'ils ont besoin de savoir. Avant tout la politesse, et ensuite à remplir les montagnes administratives françaises qui servent à rien. Sinon polluer la planete avec les conneries qu'on écrit dessus.

Repost 0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 13:58

Fiche de présentation du futur père de mon enfant.

http://4.bp.blogspot.com/_WtibCj_Dncc/SWzZ_74Kc2I/AAAAAAAAAD4/JoBKOv0I33E/s400/PoulpeUnter.jpg

 

Présentation

 

Civilité : Monsieur

Nom : Le Poulpe

Age : Le mien+4

http://vz.iminent.com/vz/c258bd19-8c3b-4b14-b61f-51b5de34abbc/2/c-ur-bat.gif Les jeux vidéos, les chevaliers du zodiaque, les patates à René, les légumes 

http://pixers.fr/image/=cGcq5ieSd-MCNmbSZ0YNNUMyEER0pFWC9kd0gzU1EXZ552U28FO0gzN-UzMfZ0XwETMvgzNvcTNvMDMvADMvcGcq9Cdl5mLuR2Y0ZmLxQ-LvoDc0RH_/papier-peint-smiley-interdit,3577848.jpg

 

Les épinard, le saumon, les clients qui lui cassent les pieds pour le dernier verre. 

 

 

Nb d'enfants : 0

 

 

Equipement

 

Arme (main droite) : Manette de playstation

Bouclier (main gauche) : Reproduction du Bouclier de la balance trouvé à prix d'or sur Internet

Tête : Lunettes cul de bouteille

 

 

Divers

 

Logiciels fournis :

Lave-vaisselle 1.4

Lave-linge 2.0

Balai-serpillère 1.3 

Cuisine Béta

 

Compétence vision -6

Compétence toucher +2

 

Savant mathématicien, Le poulpe manque parfois de la plus simple logique de base. Son ouie manque de finesse. Capacité offensive visant à inonder son adversaire d'un flux d'informations inutiles. Ne se déclenche que s'il se sent menacé.

Capacité défensive : Repli. Le sujet se replie tellement sur lui même qu'il occulte la présence des adversaires. Il rumine et finit par oublier pourquoi il a enclenché sa technique.

 

 

Repost 0
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 18:45

Statistiques :

C1 : 1er au 30 Aout 2011

C2 : en cours.

 

 

 

Yop les filles !

 

Me revoilà ce soir pour vous faire partager quelques instants de notre vie. Oui, ce soir, c'est bien de notre vie qu'il s'agit, et pas uniquement de la mienne.

 

Hier soir, à la fermeture de l'établissement, j'étais toujours perchée sur ma chaise, devant l'ordi. Enfin à moitié, car l'autre moitié de ma personne s'occupait de préparer le diner, et la dernière moitié de fermer les volets, compter la caisse, vérifier la présence du papier à chiotte. Et pis je discutais sur Les Mécènes avec Mme Casse-Bonbon de savoir ou j'irais pour mon premier rendez-vous chez le gynéco. Cherchez pas je suis comme ça. Quand je ne suis pas malade, le médecin ne sait même pas que j'existe. Je ne suis pas du genre abonnée avec la carte de fidélité aux urgences non plus. Donc jamais eu de problèmes, jamais été chez le gynéco. Voilà. Mais comme cela m'angoisse terriblement d'aller chez le médecin, pour quelque raison que ce soit, imaginez un peu la terreur qui s'empare de moi quand je dois aller parler de mon intimité (et lui montrer aussi y parait) à un parfait inconnu. Donc elle essayait de m'imposer son gynéco mâle, alors que moi je voudrais aller chez une femelle. Parce que je veux qu'elle m'accompagne en plus. Oui, non, pas ma mère, pas Chiri, mais Elle.

 

J'en parle donc à Chiri, que ferme les volets, recompte la caisse, termine sa vaisselle et récupère un verre au vol. Pis d'un seul coup le voilà qui me pose une question. Mais alors LA question. Une question à laquelle on ne s'attend pas. Qui ne nous aurait même pas effleuré l'esprit, et qui nous semble complètement absurde.

 

 

"Dis, tu aimes quand je m'occupe de toi?"

 

Passée la première surprise, je lui réponds oui machinalement. Ca fait quand même presque dix ans que nous sommes ensemble, je lui parle de faire un enfant, je lui avais courru après la veille parce qu'il était partit furieux de la maison (je ne sais toujours pas pourquoi à l'heure actuelle) mais non j'aime pas quand il prends soin de moi.... ?

Ensuite, le double sens de la question s'impose à moi. Il aurait pu parler aussi des calins. J'avais refusé ses avances l'avant-veille.

Donc je finis par l'attraper, le caliner un instant, mon petit Chiri pas sur de lui, et je lui dit que je lui aurais pas demandé à retirer la capote si je ne l'aimais pas. Je crois qu'il en avait les larmes aux yeux.

 

Pis nous voila qui embrayons presque le plus naturrellement du monde sur nos raisons de vouloir un enfant. Le fait qu'on se sent prêts, la maladie de son père, la santé de ma mère -même si cela ne se voit pas-, le fait que nous n'étions pas prêts il y a dix ans, ce qui nous fait peur. Bref. Je n'en revenais pas que nous étions d'accord sur TOUT. C'en est presque effrayant. Je ne serais pas surprise si Chiri ne mets pas la capote au prochains calins.

 

Nous avons discuté de ce qu'il se passe dans le corps de la femme, l'ovulation, les règles, la facon dont zozo rencontre ova. Parce que oui, on connait le principe, avec le cycle, et qu'il faut que les deux se fassent des bisous pour avoir un paquet surprise neufs mois plus tard. Mais nous avons parlé de choses plus précises. De durée, de statistiques, et du pourquoi du comment.

 

Si la science a fait du progrès en cette matière, c'est encore un sujet un peu tabou (voir complètement mais parlons de mon cas) dans la famille. Ma mère m'a effectivement bien expliqué. Mais dans ma soif insatiable de connaissances, j'ai appris des choses qu'elle ne doit pas savoir, tout simplement parce qu'a son époque, non seulement on n'en parlait pas, mais on n'en savait pas grand chose non plus.

 

Forcément, après la discussion, mon esprit sautait partout d'un bout à l'autre de ma tête.

 

Nous sommes prêts, tous les deux. Je n'attends plus qu'un infime geste de sa part.

 


 

Repost 0
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 20:21

Yop les filles ! 

 

Deux articles dans la journée, je vous gate. Si le premier n'était qu'une fiche de présentation, cette fois-ci c'est un coup de gueule. 

 

Future maman, geek, bien entendu, je surfe sur le net à la recherche d'informations. Oui, depuis avril que je navigue sur ce sujet, j'ai l'impression d'avoir tout lu. Mais j'aime bien les témoignages -les vrais !- surtout ceux des accouchements, des anneries qui peuvent survenir, ou les petits mots des paps ou futurs papas. 

Sur tous les sites qui parlent de maternité. Qu'ils aient ou non les sections correspondantes (envie de bébé, grossesse, accouchement...). Que ce ne soit qu'une partie du site, ou un encart sur un forum. 

 

Partout, absolument partout, les articles sont complètements hallucinants. 

 

Vous vous pointez, future femme-mère, vous venez d'obtenir le ++ tant attendu (ou pas), désireuse de porter la vie, en quête de renseignements, à taper dans gogole : "être enceinte". Ou toute autre recherche assimilée. Les feminautes sauront déja quelles adresses taper dans leur barre de navigation. 

 

Et vous voila en train de surfer sur "magicmaman" "etreenceinte" "doctissimo" "aufeminin" "famili" et j'en passe, la liste n'est pas exhaustive, et la véracité des contenus n'est pas remis en cause. 

 

Une future maman, encore toute hystérique avec le ++ devant les yeux, ne s'apercevra de rien. De même que la jeune feminaute, pressée de connaitre par le menu, mois par mois, semaine par semaine, jour après jour, comment se développe un foetus, et donc un enfant. 

 

Il faut être une chieuse pour le remarquer. Où être à la recherche d'informations vraiment utiles.

 

 

Tous. Je dis bien TOUS les articles (bon j'exagère... 95%) traitent au choix :

  • De l'infertilité féminine ou masculine
  • Des naissances multiples
  • Des grossesses pathologiques
  • De comment connaitre le sexe de son enfant à 2 SA
  • De ce qu'il faut manger pour obtenir une fille ou un garçon
  • Comment augmenter ses chances d'être enceinte? 
  • Comment faire un enfant après une IVG 
  • L'assistance médicale à la procréation
  • Pourquoi je n'arrive pas à être enceinte? 
  • Je veux un bébé ce qu'il faut savoir
  • Comment faire un enfant à plus de 35 ans?

 

Nan mais sérieux... Arrêtez à la fin ! Et les grossesses normales? Ca n'existe plus? Ou cela n'a jamais existé? Des jeunes femmes qui, certes, éprouvent les maux de la grossesse, mais qui la vivent sereinement, tranquillement, et qui accouchent gentiment comme le fond les femmes depuis des milliers d'année? 

 

Je ne nie pas la nécéssité d'avoir des informations sur les problèmes réèls. Grossesses pathologiques, naissances multiples, infertilité... pourvu que les informations soient bien traitées et soient vraies, naturellement. Mais Internet est une mine d'or d'informations. Tout juste suffisament flippantes pour que les jeunes femmes qui se tatent encore pour donner la vie ne fasse demi tour en courrant. Et je n'imagine pas si c'est un homme qui se renseigne... 

 

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, si vous lisez ce billet, sachez que les grossesses sereines et naturelles existent AUSSI ! Je ne suis pas spécialiste, ni médecin, ni gynéco, même pas encore enceinte. Beaucoup de grossesses se passent très bien, autant d'accouchements réussis. 

 

Je dis oui aux articles conseillant les futures mères sur telle ou telle activités plutot qu'une autre, accompagnés d'expériences réèlles, comme éviter le plein soleil pour les taches brunes que l'on appelle "le masque", par exemple. 

Je dis oui, aux comparatifs sur l'allaitement au sein, au biberon, et au lait infantile. Ou couche lavables ou non. Parce qu'une femme est en droit de choisir. 

Je dis oui aux listes de maternités, de valises pour l'enfants, ou des 1001 indispensables, tant qu'ils restent raisonnables bien sur. Car les futures mères en oublient le pratique dans ces moments magiques. 

 

Mais je dis non aux superstitions de grand-mère. Comme le très dégueulasse "ventre tout rond sexe en baton, ventre pointu sexe fendu". 

Je dis non également aux articles qui "objetisent" la femme ou l'enfant. Choisir le sexe du bébé. "Chéri chocolat noisette ou amandes?" 

 

Vous n'arrivez pas à être enceinte? Depuis combien de temps essayez vous au moins? D'abord arrêtez d'y penser. C'est toujours au moment ou vous ne cherchez plus vos clefs que vous les retrouvez sous votre nez. Ensuite, arrêtez de vous caliner que pour ça. Si cela devient machinal, d'abord vous n'y prenez plus vraiment plaisir, et cela vous donne l'impression de ne plus "fonctionner". Votre corps n'est pas un objet, écoutez le, et faites des calins quand vous en avez envie ! Et pas quand la courbe de température calculée sur www.machin.com vous aura dit que c'est le meilleur moment. 

Les êtres vivants sur cette terre se reproduisent depuis des milliards de générations. Les corps sont génétiquement programmés pour "avoir envie" aux moments propices à la conception. Réapprenez votre corps. Ecoutez vos sensations, revivez vos reactions. 

De même ne vous forcez pas à manger telle ou telle chose parce qu'il parait que ça favorise la conception. Si vous avez plaisir à manger une tartiflette avant les calins, ne vous privez pas... (Ou juste un peu pour rentrer dans votre jean demain). 

 

Si, effectivement, après plus d'un an d'essai infructeux, à caliner trois fois par jours tous les jours, et que vous n'êtes pas encore morts épuisés, alors oui, tournez vous vers un spécialiste. Avant, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. 

 

 

Arf encore un pavé. Nan mais sérieux, ca fait peur de ne pas voir d'articles sur les accouchements simples. Après, on a l'impression que faire un enfant c'est limite une mission façon james bond... D'abord, il faut calculer sa courbe de température, noter ses cycles réguliers, calculer la date d'ovulation, utiliser le test truc qui détecte les jours ou vous avez le plus de chance de concevoir, changer la décoration de la chambre parce qu'elle n'est pas feng-shui pour la procréation, faire quatre séances chez le gynéco pour savoir si notre corps est optimal à la création, si celui de son partenaire l'est aussi, si ils sont compatibles. Avant la fin de la grossesse, vous finissez chez le psy pour surmenage intellectuel car vous pensez tellement à faire attention à tout que vous en oubliez de respirer pour vivre. 

 

Faites donc la part des choses, prenez votre courage à deux mains, et allez chez la voisine pour lui demander comment s'est déroulé sa grossesse. Ou à votre mère, votre meilleure amie... 

 

Mme Casse-bonbon m'épaule dans cette aventure, et son soutien et sa présence font plus qu'articles mielleux sur le sujet. Si Elle est encore vivante après s'être farci tous les maux possibles et inimaginables de la grossesse, et qu'elle est encore debout, je me dit que j'y arriverais aussi. Et j'espère aussi bien qu'elle. 

Repost 0
28 août 2011 7 28 /08 /août /2011 10:05

Yop les filles !

 

 

Je vous présente la famille : Les Egyptiens.

 

Mme Casse-Bonbon : la mère. 

 

 

http://e-kaki.net/oekakis/oekaki_26175_0.png

 

 

Présentation

Civilité : Madame

Nom : Casse-bonbons

Prénom : L'égyptienne

Age : Le mien+1

http://vz.iminent.com/vz/c258bd19-8c3b-4b14-b61f-51b5de34abbc/2/c-ur-bat.gif Sa fille, le saucisson, les tomates, le scrapbooking, et son mâle.

http://pixers.fr/image/=cGcq5ieSd-MCNmbSZ0YNNUMyEER0pFWC9kd0gzU1EXZ552U28FO0gzN-UzMfZ0XwETMvgzNvcTNvMDMvADMvcGcq9Cdl5mLuR2Y0ZmLxQ-LvoDc0RH_/papier-peint-smiley-interdit,3577848.jpg

 

La saleté, la paperasse, le soleil, ses voisins qui font du bruit.

 

Epoux : Mr l'égyptien, véhiculé.

http://rlv.zcache.fr/oeil_egyptien_de_horus_invitation-p161251068149085949bvdh6_400.jpg

 

Nb d'enfants : 1

Sexe : F

Prénom de l'enfant : Choupy Boucle d'Or

 

http://66.img.v4.skyrock.net/6605/59726605/pics/2414988231_0_5_jFks9dMH.jpg

 

Equipement

Arme (main droite) : Balais

Bouclier (main gauche) : Lingette désinfectante

Tête : Lunettes de soleil

 

 

Divers

Ses techniques spéciales tournent autour de sa voix, et de sa capacité à raconter mille et une choses de son emploi du temps à une vitesse vertigineuse. Elle n'a pas de technique physique particulière, néanmoins, l'on pourra remarquer son endurence particulièrement élevée et sa capacité à faire rentrer un programme de 48h en 24h.

 

 


Repost 0
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 17:31

Non, aujourd'hui, ca ne va pas. 

 

Vous connaissez maintenant ma copine-aux-questions-débiles. Oui, encore elle. 

 

Cela fait plusieurs semaines, sinon plusieurs mois, qu'elle me pose des questions plus ou moins idiotes... 

La première dont je me souviens avoir mis le hola, c'était du coté de noel. Le 20 décembre, j'avais prévu de partir à strasbourg pour voir les marchés de noel pour nos 8 ans à monsieur et à moi. En co-voiturage. J'avais prévu, tout naturellement le budget, j'avais appelé les mecs avec leurs voitures, trouvé les points de ralliement, je m'étais cassée la tête à trouver de quoi nous emmener au point de ralliements. 

Et puis là, madame se ets à me poser les questions que je me serais posé, au moment ou nous aurions été dans la mouise. A savoir, si le gars du retour avait un problème, retard ou autre... A priori, nous avions le budget pour la chambre d'hotel au cas ou et le billet de train des fois que. Enfin, je ne m'en faisais pas pour ça. Ce qui doit arriver arrivera. 

Finalement, nous ne sommes pas partis... trop de neige au départ, notre co-voitureur a eu un empêchement. 

 

Et depuis cela s'enchaine.

 

Le boulot, et comment je vais faire pour y aller, et si le train a du retard, et si le bus passe pas, et si tu trouve pas une chemise blanche, et tu va faire quoi le soir, et comment tu va rentrer, et qui c'est qui vient te chercher? (Je fais de l'interim sur paris et sa banlieue, je dors la moitié du temps sur paris). 

 

Le costume pour la japan-expo (que j'ai tenté de faire cette année... et que j'ai lamentablement échoué  Que voulez vous, on ne peut pas être doué en tout ). Et le tissu tu va le trouver où, et comment tu va faire pour ça, et comment tu va y aller au marché, et qu'est ce que tu va y acheter (des scoubidous? ), et comment tu va ramener ça, et si il pleut tu fais quoi, et si il fait froid tu fais quoi? Sans compter l'après midi que j'ai passé à lui expliquer la prise de bec avec ma mère (et toutes les questions qui ont suivi...) 

 

La cave. Une connaissance m'a emprunté ma cave pour poser ses cartons le temps de déménager et n'est jamais revenue. Et pourquoi elle appelle pas, pourquoi elle est pas venue, et t'a pas essayé de la contacté, et sa famille, et pourquoi elle a mis ca chez toi? Nous avons déballé les quartons au fur et a mesure, nous en avons jeté un sacré paquet, nous avons gardé ou revendu le reste. Et si elle revient vous allez faire quoi, et qu'est ce qu'elle va dire, et pourquoi c'est tout neuf, ca va pas lui manquer, et pourquoi elle s'en est jamais servi? Mais comment veut-elle que je sache pourquoi ca n'a jamais serviiiiiiiii? 

 

Mon ménage. Que je ne fais pas. La flemme. Tu verra que quand tu sera enceinte ca sera dur. Tu verra que quand tu sera enceinte faudra que tu le fasse parce que ton bébé il va etre malade. Et c'est a cause de ca que tu as des angines. Et ca te gène pas les toiles d'araignées? Et moi j'aime pas quand ya un truc sous mon pied. J'avoue chez elle... on mangerai par terre. 

 

Mes chocolats. Oui, je cuisine plutot pas trop mal . Et j'ai trouvé une chocolatière dans le bazar de la cave, donc j'ai fais des essais. Et comment tu fais, et si ca marche pas, et si c'est pas bon? Difficile de faire "pas bon" quand tu fais fondre le nestlé dessert et que tu le transforme en bonbons de chocolats... Ensuite, j'en ai refait pour l'anniversaire d'une amie, en testant les ganaches. Tu as pas peur de te lancer dans la nouveauté pour l'anniversaire? Et si ils aiment pas? Et comment tu va les transporter? Dans quelle boite? Et si tu leur dis pas de les mettre au frigo? Et si tu leur dit mais qu'ils le font pas? T'a pas peur de les rater? T'a pas peur pendant le transport? NOOONNN J'ai pas peur de tout çaaaaa !  J'ai pris des parfums classiques chocolat noir coco, lait amande et blanc spéculoos. Et non j'ai pas peur qu'en dix minutes de trajets mes chocolats moisissent ! Et j'ai pas peur de rater mes chocolats en rajoutant un quart de crème en plus que la dernière fois  J'en refais encore, aujourd'hui, parce que j'en fais toujours pour les autres mais pas pour nous, et pis d'abord parce qu'on aime ça. Pourquoi tu fais des chocolats? Pour les jeter par la fenêtre? 

 

Un jour, je la trouve anxieuse sur msn, elle m'avoue qu'elle pense qu'il la trompe. J'avoue que l'histoire était franchement louche et tordue. Mais je n'ai que sa version à elle, sa capacité à comprendre des choses de travers, et monsieur son mari l'egyptien qui a parfois du mal à s'exprimer. Tu crois qu'il fait ca pour me faire du mal? Tu crois qu'il me culpabilise pour que je reste avec lui? Tu crois que si je maigris qu'il a peur que je le quitte pour mieux que lui? Il sait que je le quitterais pour mieux que lui. Cette discussion à duré plusieurs jours ! Ca lui est passé, mais elle en a encore des soubressauts... 

 

Un soir, madame-la-chieuse s'est engueulé méchamment avec monsieur. Le lendemain, pour "s'aerer", monsieur est venu voir mon mec. Et pourquoi il y a été? Et qu'est ce qu'il lui a dit? Et pourquoi tu sais pas? Petite précision, mon mec était chez lui et moi chez moi à ce moment là. Et de quoi ils ont discuté? Et qu'est ce qu'il lui a dit sur ce sujet là? Et pour le projet ton mec il a dit quoi? Et combien de temps il est resté? Et qu'est ce qu'ils ont fait? 

 

Ma santé. Tu bois pas 2L par jour? Tu verra quand tu sera sous dialise. Ca n'a pas l'air comme ça... mais la discussion autour du fait que je ne bois pas d'eau nature (non pas de pastis  non plus) a duré 4H ! 

Ma chemise. J'ai acheté un débardeur T2 sur les conseils de ma mère alors que le T1 m'allait. Et pourquoi tu l'a pas essayé? Et pourquoi tu l'échange pas? Et pourquoi ta mère voulait te le payer? Et pourquoi tu l'a pas laissé payer? Et pourquoi t'a pas pris le 1 si tu savais que le 2 était trop grand? 

 

Mon collier. J'ai porté un collier que j'ai acheté il y a longtemps mais que je n'avais jamais eu l'occasion de porter, au fameux anniversaire. Je suis sure que tu l'avais perdu dans ton bordel. Et tu l'a acheté où? Et il était où? Et pourquoi tu l'a pas mis avant? Discussion encore une fois de deux heures pour une perle passé dans un ruban ! 

 

La machine à café. Monsieur est barman de son état. Ses vacances ont débuté hier. Sa précieuse machine à café est en piteux état. (Rapport aux tanks mamouths de sa famille). Le mec du service après vente vient hier pour la prendre avec lui pour son décrassage annuel. Décrassage qui dure une semaine. (Le temps de démonter, nettoyer remonter... ). Mais le mec il va faire comment pour rentrer dans le bar pour nettoyer la machine? Et comment il va faire si vous êtes pas là? Il a que ça à faire de venir au bar pour la nettoyer? Nan mais blondasse on t'a dit qu'il venait la chercher! Logiquement le bestiau il part avec le monsieur dans son camion ! 

Mon anniversaire. Qui tombe à la fin du mois d'Août, pendant le ramadan. Bon, déjà elle m'avais cassé les bonbons a cause de ça, son bonhomme qui bosse, les vacances, sa puce... Enfin vous voyez le schmilblick. Donc j'avais reporté ça, dans un coin de ma tête à septembre. Pis la voila, la semaine dernière qui me dit qu'elle préfère le faire au mois d'Août... Bon... ca passe encore... Et j'avais dans l'idée de sortir pour une fois. Se faire un truc potache ensembles, genre les buckets KFC, et puis un ciné ou une soirée quelque part. Ca n'était qu'une idée... Rien d'organisé encore, parce que j'ai un planning vacances chargé, et encore une sortie dont la date n'est pas fixée. Et c'est hallal? Et c'est où? On mange la bas? On y passe la soirée? Et je fais quoi de la puce au ciné? Et comment on y va? Et qui c'est qu'est invité? Et c'est le **? NON Ya trois minute je t'ai dit que j'avais pas encore la date espèce de *** Que j'ai pas encore organisé non plus ! Et que je te demandais juste si c'était conforme au ramadan de manger au restau.  

 

Ce soir... J'ai craqué. Je suis pourtant réputée par ma patience à toute épreuve. Mais là, j'ai craqué. J'en ai eu marre. Je suis à bout. Je l'ai envoyé balader méchamment et j'ai coupé msn. 

 

Seulement maintenant je me sens mal 

Repost 0
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 11:12

Bonjour à toutes !

 

Mon premier cycle vient de débuter. Avec presque 6 jours d'avance ! M'enfin... je suis habituée à ces yoyos.

Oui, le Cycle 1. Parce qu'on va dire que les trois jours qui ont passé depuis que mossieur à dit oui ca compte pas. J'attendais ma période pour le 6 ou le 7 Août. Nous somme le 1er. Et j'en ai pour 5 jours. Autant le dire tout de suite, j'ai un cycle long, de 32 jours en moyenne. En moyenne car, comme vous venez de le découvrir, il n'est pas rare que mon cycle, même après presque 15 ans d'existance, fasse encore le yoyo. J'ai même raté une période entière une fois. La vrai panique à la maison !

 

Positivons ! Je fais maintenant officiellement partie de la communauté des "essayeuses". J'ai coincé mon mec, hier soir, sur le lit.

 

Non ! Je vous vois déjà venir bande de perverses ! Il ne s'est strictement rien passé ! J'ai juste réussi à discuter "sérieusement" avec lui. Pour avoir la confirmation que c'était pas en rigolant qu'il n'avait pas dit non.

 

Parce que bon... c'est pas sur msn qu'on a le ton et les émotions.

 

Maintenant... je me demande si il va réfléchir à chaque fois que je vais l'entrainer dans un calin, à savoir si c'est calculé ou pas pour avoir plus de chance de... Même s'il est censé connaitre mon rythme de ces choses là.

 

Je ne suis pas très portée sur la chose, même si une fois de temps en temps, les hormones débordent. Particulièrement à la fin d'une période. Et en général le soir. Le matin au saut du lit, très peu pour moi.

 

Sinon, je suis en vacances, ses parents aussi, ils partent d'ailleurs vendredi, pour 3 semaines !

Repost 0

Présentation

  • : Mamanpanique : Le blog !
  • Mamanpanique : Le blog !
  • : Coups de gueules, coups de blues, coup de fatigue... Tout y passera. Si je ne peux en parler autour de moi, j'en parlerais au monde entier. Du désir d'avoir un enfant, jusqu'à, j'espère, cet instant ou je pourrais vous dire "il(elle) est là".
  • Contact

Je vends !