Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2012 4 10 /05 /mai /2012 20:48

Yop les filles !

 

 

[Hors sujet] Ma mère s'est mis en tête de trouver mon blog à travers le web. Maman si tu passe par là... tant pis pour toi. Tu n'es pas capable de juste savoir que j'ai un blog, qu'il va bien et qu'il t'embrasse, tu te sens obligée de venir fouiner. Si je ne t'ai pas donné l'adresse, ce n'est pas pour que tu vienne fouiner. Merde. Je suis majeure et vaccinée (enfin presque), laisse mon blog qui ne t'es pas destiné en paix !

[Fin HS]

 

Bon, une fois n'est pas coutum

e, je suis allée au cinéma cette semaine. Et je suis en retard dans l'écriture de mes articles. J'ai été voir La Cabane dans les Bois.

 

Je voulais aller voir Blanche-Neige mouaaah.

 

Mais en fait, heure de séance foireuses pour blanche-neige, à cause qu'elle a croqué sa pomme gatée qu'elle était pas levée à l'heure, après le déjeuner au resto offert par mon doux et tendre poulpinou d'amour, nous avons été voir La Cabane dans les Bois.

Je savais que ce serait un truc horror/qui fait flipper sa race.

Chéri me disait qu'il avait entendu que c'est pas sanglant.

 

malade.jpg

 

Si c'est pas sangl

ant je sais pas ce que c'est.

 

Bon.

 

D'abord l'histoire.

 

Un groupe de jeunes gens en week-end au fond des bois, dans la cabane du cousin de la soeur de la tante thérèse qui est la filleule de l'oncle albert. Des zombies. Une organisation qui controle tout.

 

attention.jpg

Spoil Inside

 

Alors. Malgré les deux passages ou j'ai eu le temps de fermer les yeux avant que le sang gicle, le passage où je n'ai pas eu le temps, et ce fichu insultes.jpg crétin qui vient pisser tranquillement devant la caméra alors que moi je me retiens péniblement depuis une bonne demi-heure, j'ai beaucoup aimé le film.

 

Bon, je ne sais pas si c'est la réalisation ou le jeu des acteurs, mais ça casse pas trois pattes à un canard non plus. Mais ça tient la route.

 

Cinq jeunes gens s'en vont en week end au fin fond de l'amérique du trou du luc des bois, dans "la cabane que mon cousin à acheté" dix

it l'athlète intello qui sait lire des livres. Cadre habituel des survival(ou pas) horror américains, une vieille cabane dégueu, des bois bien

sombres, une unique route qui passe sous un tunnel (comment ça tu capte pas?), un lac, un couple, un autre à former, une blondasse, un athlète, un fumé, une intello coincée du luc, et le petit mignon de Grey's anatomy.

Pis on découvre des gars, genre laboratoireux, qui poussent des boutons, qui tirent des manettes, et qui font joujou avec des leviers.

Et en cours de route, ya des zombies qui débarquent dans les nois. Et que les laboratoireux ils mettent une jolie lumière à droite, et qu'ils ferment la porte à gauche, et qu'ils montent la température... Enfin qu'ils s'amusent avec la scène.

 

Je n'en dirais pas beaucoup plus pour pas trop spoiler non plus ceux qui l'ont pas vu.

 

C'est sûr que

là, en dehors de http://photos.be.com/private/photo/18115181/private-category/jesse-williams-67606749.jpgil n'y a pas encore beaucoup d'intérêt.

C'est le sujet global. L'histoire de fond, les dieux, la fin, la guest qui déboule juste pour mourir, les zombis qui ont l'air finalement de les aider.

 

---copie-1.jpg ++-copie-1 ++-copie-1

 

L'autre avec la photo au dessus.

La guest-surprise à la fin.

Le toxico qui nous a rappelé vaguement Burt Cocaïne, un pote à nous.

La scène du miroir sans teint.

La fin.

Le "schding" des ascenseurs.

La diversité des créatures, et la recherche de la variété. (Ne serait-ce pas une des sales bestioles de Diablo2 qu'on voit à un moment? et Jafar?)

Le fait que après un loup-garou pareil j'arrive encore à dormir la nuit.

 

---copie-2.jpg ---copie-2 ---copie-2

 

Le manque de profondeur. Le film aurait gagné en mettant en scène un peu plus les personages avant le week end, qu'on les connaisse un petit peu mieux. Qui va se rappeler que la blondasse n'est pas si blonde et que l'athlète est aussi un intello?

IL meurt.

Le sang. Oui, je sais, c'est un avis très personnel. Mon chéri à kiffé, moi un peu moins.

Les téléphones? Vous avez pas de portables?

Un petit point d'incohérence. Lorsque Madame explique le "comment?" elle évoque les autres pays, le rituel, et pose le chiffre 5. Mais là, dans la salle de classe des petites japonaises, ca fait quand même un peu plus de 5... Soit manque d'explications, soit manque de logique.

 

Enfin. Bon film d'horreur, mériterait qu'on tourne quelques options différentes dans une éventuelle suite.

 

 

Enjoy !

 

 

 

Faudra que je pense à regarder si c'est tiré d'un livre....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nox 04/11/2012 03:23

2Petites choses juste:
Dans les "moins" tu as mis:
"Les téléphones? Vous avez pas de portables?"
=>ça me semblerait surtout improbable qu'il y ait du réseau dans un endroit pareil, d'autant plus qu'un des personnage vers le début du film dis en réponse à un autre un truc du genre
"C'est normal que le GPS ne marche plus, on va là-bas pour s'isoler du monde"
Deuxieme chose:
Tu parles de la classe des petites japonnaises qui sont plus nombreux que 5 mais...
La femme a la fin qui veut convaincre Dana de tuer le fumeur leur dis:
"Il faut AU MOINS 5 sacrifices"
Bon après elle dis qu'il faut une putain, un athlete, un intello, un fou et une vierge, et là j'admet que c'est un petit peu incohérent (surtout pour la putain) mais peut-être qu'au japon ils ont
des règles différentes (quoique c'est peu probable)

mamanpanique 07/11/2012 19:05



J'y ai pensé, mais cela me travaille C'est mon ressenti après le film, j'ai peut-être loupé des détails sur le moment
(surtout quand j'ai fermé les yeux ). J'ai quand même bien apprécié le film, et je l'achèterais volontier lorsqu'il
sortira en dvd.



Présentation

  • : Mamanpanique : Le blog !
  • Mamanpanique : Le blog !
  • : Coups de gueules, coups de blues, coup de fatigue... Tout y passera. Si je ne peux en parler autour de moi, j'en parlerais au monde entier. Du désir d'avoir un enfant, jusqu'à, j'espère, cet instant ou je pourrais vous dire "il(elle) est là".
  • Contact

Je vends !