Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 00:38

Yop les filles !

 

Vous êtes prêtes à tout pour votre enfant !? Lui donner le meilleur, vous farcir des nuits de taf à la mord-moi-l'noeud, des heures de servilité sous un régime tyrannique et sous-payé pour lui offrir le must-it-have de l'outil de jeux/éveil... 

 

 

EH BIEN PAS MOI !!!

 

 Mère indigne !

 

http://emoticoneemoticone.com/emoticones/etonne/15.gif

 

 

 

 

Je vais vous raconter, Vous allez comprendre.

 

Donner de moi à mon enfant, oui. Mais je ne suis pas prête à suicider ma vie pour lui. Ni à suicider mon compte en banque. Au demeurant en désaccord avec mon désir d'enfant.

 

Alors je fouille, fouarfouille, guette, explore, compare, reluque, matte... TOUT !

 

Car il faut bien l'avouer, le marché du bébé est florissant. (Ne montez pas sur vos chevaux, je ne parle pas d'acheter un bébé, mais de tout ce qui est autour du bébé).

 

Pléthore d'avis de consommateurs (ou consommatueurs, vu certains commentaires...). Publicités, nec plus ultra... Que retirer de... ça?

 

Commençons par définir nos attentes. Je vais faire les miennes, mais faites les votres, hein? Je veux pas vous macher le travail.

D'abord parce que chaque femme à ses propres attentes, et puis aussi parce que je suis complètement cinglée...

 

1) Nature mais pas trop.

Oui aux produits plus naturels (emballage et contenu), mais pardon Dame nature, je refuse d'utiliser des couches lavables. Je respectes les femmes qui y voient pourtant le choix le plus naturel du monde, le plus militant-écologique. Si un jour, les industriels nous sortent une couche jetable bio-dégradable (à prix abordable j'entend), cela mettra tout le monde d'accord.

 

2) Allaitement.

Si possible, bien sur. J'estime qu'il est plus naturel de donner le sein à son enfant. Oui, à l'heure actuelle, on garde quand même à l'esprit l'image "vache à lait". Mais j'espère y prendre du plaisir pour atténuer cette image.

 

3) Juste dose de médicaments.

On se dit tous ça. Bien sûr, encore une fois, tant que la santé de l'enfant le permet. Je me vois mal dire ça avec un enfant qui a besoin de soins quotidien. On n'a jamais été très médicaments dans la famille. Les vaccins sont à jours (malgré tout ce que j'ai fait pour les fuir). Et à part quelques angines de temps en temps, ce n'est pas ma faute si la sécu à un trou dans le pantalon.

 

4) Equipement juste nécessaire, mais le meilleur de qualité.

Il y a tellement de choses dans toutes les catégories de puériculture qu'au final, quand on se demande comment nos parents faisaient, on se demande comment ils y arrivaient ! Je ne reviendrais pas sur le lave linge ni les couches jetables. Je ne réfute pas non plus les avancées technologiques. Et maladroite comme je suis, il me faut du solide. Et si l'enfant est bien l'enfant de ses parents, le matos va être mit à rude épreuve.

 

Bon, passons au concret. En fait les 4 points se rejoignent.

Le 2) va faire le malheur de tous les fabricants. Allaitement exclusif. Je ne compte absolument pas du tout donner le biberon. (Oui, je sais, entre ce que je veux et ce qu'il va se passer, il y a tout un monde). Donc ce qui signifie... 1 petit biberon pour l'eau, et heu... c'est tout. Enfin peut être autre chose, quand j'y penserais, mais en dehors du lait, et ensuite des aliments, il n'y a que l'eau d'indispensable. Et par extension les aliments. Miss ne jure que par le baby-cook (ou assimilé). Le robot à la maison fait la même chose, je ne me vois pas acheter un robot exprès pour le bébé, cela ferait double emploi. A juger au jour le jour, mais je reste sceptique.

 

4) Héhé. Pas facile de choisir. Tous les articles de puériculture sont plus mirifiques les uns que les autres.

J'aimerais une chambre neuve. Avec la peinture (je peux plus voir la peinture blanche de la maison -euuurk-). Ce qui signifie le lit, la commode (pas à langer attention, je veux le plan à langer à part), et l'armoire trois portes. Déjà, une fois trié les chambres complètes avec armoire trois portes, il en reste pas beaucoup. Et alors trouver une chambre à mon gout... Désert total... Moi, j'aime l'originalité. Les portes décalées, les couleurs sobres... D'abord couleurs sobres, zéro. Soit c'est blanc (et on connait mon sentiment sur le sujet), soit c'est bois (trop classique à mon gout), soit c'est orné de (rayez la mention inutile) princesse, winnie l'ourson, couleurs dissonantes (genre rouge, vert et bleu turquoise sur le même berceau), fleurs qui pendouillent. Ou rose/bleu. Donc oui, j'ai trouvé une belle chambre, mais Miss l'à déjà... J'avoue que si je ne l'avais pas vu en vrai, je ne l'aurais même pas regardée sur internet. ca rend vraiment bien et c'est pas si flash que ça.

Conclusion : j'irais regarder en magasin, et je prendrais ce qui sera disponible. Bah oui, parce que j'ai jeté mon dévolu sur une chambre qui n'est plus produite. Donc MERDEUUUUUH !

 

Le plan à langer. Oui, c'est parce que j'ai vu chez miss comment c'est. J'ai trop aimé. Mais (bah oui si ya pas un mais, c'est pas moi) J'aime pas les couleurs. huhu. Et pis là ya pas grand choix. blanc jaunis, bleu elephant flashy ou vert girafe flashy. Ah ya aussi les beaba en bleu et rose poudrés avec écrit dessus.

 

J'hésite pour la baignoire bébé. Mais je crois que je vais la prendre parce que j'en avais une. Enfin, on habitait dans une caravane aussi. A la limite je demanderais conseil à ma mère quand ca sera en cours de route.

 

La chaise haute. Je ne sais quoi en penser. Ca varie du simple à l'exponentiel, pour une multitude de fonction dont on n'est pas sûrs au final du rapport utilité/prix. Et puis toujours ces couleurs affreuses... Et ces motifs qui rendent la chaise affreuse alors qu'elle aurait été tellement plus potable sans...

 

La poussette. Buget et choix important puisqu'apparament l'enfant va venir s'y asseoir jusqu'à l'age de 4 ans environ. C'est marqué 4 ans. Mais en fait c'est au poids. Donc comptez 3 ans pour en enfant "normal", et 6 ans pour ma nièce. Espérons qu'elle en aura marre à cet âge là et qu'elle préfèrera marcher. Autant de prix que de poussettes. De 150 euros à plus de 1000 euros. Trois roues, 4 roues, citadine, tout-terrain, avec accessoires, en packs... On se dit quand même qu'il y a un juste milieu. D'autant que les packs fournissent des accessoires dont le nom n'évoque strictement rien à des futurs parents. Vais aller poser mes questions idiotes à la nana de chez Aubert moi.... J'espère qu'elle est bien payée hihi :b L'idéal? La poussette, 4 roues, tout-terrains, vu que j'habite le fin fond du trou du luc de la cambrousse, avec le panier qui fait couffin, et la coque pour aller dans la tuture à grand-mère. Réversible route/maman. Manque de bol, la couleur n'est encore une fois pas au rendez-vous. Si l'enfant ne roule pas dans un corbillard,estimez vous heureuse. Le reste n'est que marron (pompeusement baptisé chocolat), rouge (vif), gris, turquoise (bien vif aussi). Toute autre couleur se verra immédiatement associée à une autre de base.

Ah si j'en ai trouvé une sympa niveau coloris... mais c'est une poussette canne. Et j'aime pas les cannes...

 

Quoiqui reste? les couleurs de peinture, l'assortiment des prduits avec la couleur des murs, tapis or not tapis, tapis d'éveil, balancelle, couffin, machin, truc, bidule...

 

 

Le mieux c'est encore d'attendre avant d'acheter la majorité de l'équipement.

D'abord parce que vous savez pas si votre gamin en voudra, et vous, vous vou en voudrez d'avoir mis 150 euros dans un truc qui le fait hurler à la mort.

Ensuite parce que c'est souvent démarqué "fille/garçon". Donc pas d'achats avant le 4ème mois.

Pour les vêtements, ca dépendra beaucoup si c'est une crevette ou un mastodonte (comptez plus un mastodonte d'ailleurs). Achetez le minimum, et ensuite avisez en fonction de la taille de votre loustic.

Les produits "d'entretien". A part les couches, évitez de prendre trop à l'avance, à cause des dates de péremption.

 

 

Je n'ai pas parlé des jouets... Mamie, papy, cousin, la voisine, la copine, les frangins... tendez leurs les bras :b

 

En revanche n'hésitez pas à regarder partout dès le jour ou vous vous posez, et que vous êtes d'accord pour faire un enfant. Sans forcément acheter, mais pour vous familiariser avec les procédures cliniques, les éventuelles complications, et surtout la grande variété de produits et d'avis. Cela vous permettra de savoir dans quoi vous vous lancez, et surtout de savoir comment vous voulez vivre cette aventure. Miss m'a dit que je n'aurais plus rien à faire pendant ma grossesse, si je faisait tout ça avant. C'est bien possible. Mais je ne le regrette pas. Cela me permet de définir longtemps à l'avance mes attentes, de découvrir la face caché de ce baby-shopping, et d'en mesurer l'impacte sur mon porte feuille. (sigh!) J'hésite à me tourner vers de l'occasion, surtout pour la chambre et la poussette. Il faudrait que je puisse aller voir, juger du produit sur place, et le faire livrer. Ce qui n'est pas évident quand on a pas de voiture. 

 

Bon, il est deux heures du matin, ca fait déjà deux heures que je suis sur cet article (je tiens d'ailleurs à remercier over-blog qui a sauvegardé mon article non terminé quand firefox à planté), et je vais aller dormir. Enfin je vais essayer vu que je suis complètement décalée. Et surtout je vais VOUS laisser dormir.

 

Cet article fait suite au visionnage d'un reportage sur le baby-business (en replay sur internet) de je ne sais pas quand, si sur quelle chaine (bouhh je suis vilaine j'ai pas fait attention), que j'ai trouvé très agréable. 1000 euros pour une baby shower, avec des gateaux en forme de biberon complètement nunuche, avec des meringues roses et bleues partout (beuark...). Sérieux, si je deviens comme ca quand je suis enceinte, pendez-moi ! Le trotteur qui finalement est complètement mauvais pour les bébés. Et les quelques services proposés au plus près des mamans.

 

Bonne nuit les filles ! Pour celles qui ne se lèvent pas toutes les trois heures pour tenter de calmer choupinounet ;)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Mamanpanique : Le blog !
  • Mamanpanique : Le blog !
  • : Coups de gueules, coups de blues, coup de fatigue... Tout y passera. Si je ne peux en parler autour de moi, j'en parlerais au monde entier. Du désir d'avoir un enfant, jusqu'à, j'espère, cet instant ou je pourrais vous dire "il(elle) est là".
  • Contact

Je vends !