Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 18:17

Re-coucou.

 

Je sais. Cela fait à peine quelques minute que j'ai écris mon premier article que j'en publie un second.

 

Mais si je vous mets tout dans le même article vous allez tirer la langue devant la longueur de la page. Déjà que c'est long...

 

Ouaip. J'ai peur. Je suis d'une nature angoissée d'après le docteur. Je suis du genre à angoisser après. Mais à paniquer avant.

 

Exemple : le bac. Je suis en larme devant l'examinateur, mais les cauchemards je les fais une fois que j'ai passé mon bac. (Et que je l'ai eu. Non, je ne suis pas si inculte que ça ).

 

Je suis donc dans la phase "panique". Nous arrêtons le sac en latex. C'est dit. Mais j'ai peur qu'au moment de passer à la pratique, finalement, monsieur me dise qu'il préfère attendre encore un peu.

J'ai peur parce qu'une fois lancé, on ne pourra pas faire de back-up.

J'ai peur de la réaction de ma mère, qui se dit absolument pas prête à être grand-mère.

J'ai peur des réactions de ma belle-famille (je ferais tout un sujet à ce propos, un peu plus tard... ). Grande famille type mafiosa avec le patriarche. Sauf que c'est pas des mafiosi mais qu'ils me font plus peur.

J'ai peur de l'accouchement lui même. De ne pas avoir le temps pour la péridurale. D'avoir mal. (Jay maaaal docteur, tuez-mouahhhh ).

J'ai peur de quand l'enfant sera plus grand, vers 6-8 ans, et à l'adolescence. Les ages où il prend conscience de ce qu'il veut.

J'ai peur d'aller chez le gynéco. Des rendez-vous à la clinique. des médecins en général. Et encore plus de ceux qui me concernent de près ou de loin. Surtout de près, en fait.

J'ai peur que ma meilleure amie (déjà mère d'une adorbale choupinette), un peu (très) maniaque, n'empiète sur ma façon de faire avec mon enfant.

J'ai peur d'avoir un enfant malade.

J'ai peur de voir le bébé dégueu à sa première minute sur terre.

 

En fait j'ai tellement peur de tout pleins de choses que j'ai été sniffer tous les sites sur la grossesse AVANT d'être enceinte. J'ai déjà choisi la chambre qui me plait. Et je me suis assurée qu'elle plaise à monsieur. J'ai déjà été sur tous les sites de puériculture pour regarder ce qui se fait. J'ai consulté ma meilleure amie pour tout ça. Elle m'a fait une liste de puériculture longue comme la tour eiffel (et encore, elle dit qu'elle en a retiré de sa liste d'origine, après l'expérience avec sa fille). J'ai regardé les forums pour voir les trucs à faire. A ne pas faire. A ne pas oublier dans la valise pour la maternité. J'ai trouvé le baril qui fera office de boite à papa. J'ai cherché sur internet mille et une façon d'annoncer la grossesse, l'accouchement, aux amis, à la famille... J'ai été visiter des magasins de puériculture pour me faire une idée physique des choses (bah oui, par internet c'est bien bo tout ça... ). J'ai rédigé une liste de question à poser à docteur queen, et à la potiche qui me croit déjà enceinte.

 

Vouloir un enfant ce n'est pas une évidence pour tout le monde. Il y a celles qui vont se demander si elles vont réussir à s'occuper du bébé. Celles qui se demandent quel sera le regard énamouré que monsieur posera sur le bambin. PAS MOI ! Je ne doute pas de ces choses. (Et en plus je sais déjà changer une couche. Merchi la copine de m'avoir prété choupy en baby sitting). Je ne doute pas d'avoir des problèmes. Mais je les prendrais en suivant. La fin du mois, le prix des couches, et la couleur de sa culotte ne me préoccupent pas. 

 

Voilà. Je voulais mettre des mots sur cet état des choses. Je vois toujours que les femmes ont peur de ne pas être des mères parfaites. Qu'elles ont peur de ceci, où cela. Toutes ces choses qui ne me font pas peur à moi. Mais ces choses qui me font peur, je ne les vois pas. Je ne suis peut être pas tombée sur les bons forums/blogs/sites. Si ça se trouve, je suis complètement névrosée

 

 

 

 

 

Je tombe à cours là.

 

Si j'en trouve d'autres, je vous ferais signe. En attendant, méditez sur ceci : Peu importe sur quoi on s'inquiète. C'est lorsque l'on ne s'inquiète plus de rien qu'il faut se poser des questions.

Partager cet article

Repost 0
mamanpanique - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Mamanpanique : Le blog !
  • Mamanpanique : Le blog !
  • : Coups de gueules, coups de blues, coup de fatigue... Tout y passera. Si je ne peux en parler autour de moi, j'en parlerais au monde entier. Du désir d'avoir un enfant, jusqu'à, j'espère, cet instant ou je pourrais vous dire "il(elle) est là".
  • Contact

Je vends !